Présentation

Les OAT

Les OAT constituent depuis 1985 la forme privilégiée du financement à long terme de l’État. Ce sont des titres assimilables, d’une maturité à l’origine de 2 à 50 ans, émis habituellement par voie d’adjudication. La technique de l’assimilation consiste à rattacher une nouvelle émission à une tranche d’emprunt émise antérieurement. L’État a ainsi la possibilité d’émettre des tranches d’emprunts dont le prix d’émission est ajusté par l’évolution du marché, mais dont les caractéristiques restent identiques à celles de l’émission initiale. L’État évite ainsi un trop grand nombre d’emprunts aux caractéristiques différentes et assure la liquidité des souches en circulation.

Les OAT ont une coupure nominale de 1 €. Le coupon couru est calculé sur une base nombre de jours exact sur nombre de jours exact (ACT/ACT). L’échéance des OAT, ainsi que le paiement du coupon, sont fixés au 1er ou au 25 du mois. Les opérations sur OAT sont dénouées par les dépositaires centraux nationaux et internationaux.

Les adjudications des OAT

Le vendredi précédant l’adjudication, l’AFT indique sur quelles lignes portera l’adjudication du jeudi suivant, et donne une fourchette de son montant global. Les adjudications d’OAT à long terme (7 ans et au-delà) ont lieu le premier jeudi du mois à 10h50 tandis que les adjudications d’OAT à moyen terme (2 à 7 ans) ont lieu le troisième jeudi du mois à 10h50. Les soumissions, d’un montant minimal d’un million d’euros, s’effectuent en prix pied de coupon exprimé en pourcentage du nominal, avec deux décimales. Depuis le 6 octobre 2014, le règlement de l’adjudication d’OAT a lieu en J+2, soit le lundi suivant l’adjudication.

 

Calcul OAT