17/07/2001 : Le groupe des SVT compte désormais vingt-et-un établissements

Cette page est une archive, elle est disponible uniquement en français et en anglais.

Le ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie a approuvé la liste du nouveau groupe des spécialistes en valeurs du Trésor (SVT), arrêtée par le directeur du Trésor, président de l’Agence France Trésor, sur recommandation d’un comité de Sélection. La liste compte désormais vingt-et-un établissements, à comparer à dix-neuf en avril 1999, répartis entre sept établissements français pour quatorze établissements étrangers : cinq de la zone euro et neuf en dehors.
Les établissements sélectionnés ont un mandat de deux ans renouvelable, sur la base d’un cadre d’exercice qui prend effet ce jour et dont l’application sera régulièrement évaluée.

Ont été reconduits dans les fonctions de SVT qu’ils occupaient déjà : ABN Amro, Barclays Capital, BNP-Paribas, CDC Ixis, Crédit agricole Indosuez, Crédit Industriel et Commercial, Crédit Lyonnais, Deutsche Bank, Dresdner Kleinwort Wasserstein, Goldman Sachs, HSBC-CCF, J.P. Morgan, Lehman Brothers, Merrill Lynch, Morgan Stanley, Natexis Banque Populaire, Salomon Brothers et Société Générale.
Sont devenus SVT à l’occasion de cette nouvelle sélection : Commerzbank, Unicredit Banca Mobiliare (UBM) et UBS Warburg.

En fin d’année 2001, les nouveaux SVT feront, avec l’Agence France Trésor, le point sur le développement de leur activité.

Est ainsi accrue la diversité des pays où les SVT ont leurs sièges (on y compte désormais l’Italie et la Suisse). C’est la preuve du rayonnement de la place de Paris et de l’intérêt que suscite la dette souveraine française, dans la zone euro et au-delà. Les nouveaux venus rééquilibrent en outre, dans la répartition générale des SVT, le poids de la zone euro hors France.

Contact : François Naudin
Chargé de l’information,
Agence France Trésor
01 44 87 71 35
francois.naudin@dt.finances.gouv.fr