|      |   



 > La dette de l'Etat > Les produits > Informations générales
Informations générales  
Pour lui permettre d'emprunter dans de bonnes conditions, l’État a simplifié et standardisé ses titres. Le marché des valeurs du Trésor offre ainsi aux acteurs du marché une grande liquidité qui permet à tout moment de convertir les titres en espèces et vice versa, dans des délais réduits et à un coût raisonnable. Ce qui permet en conséquence un accès sécurisé des investisseurs français comme des investisseurs internationaux aux marchés primaire et secondaire. Le marché des valeurs du Trésor est aujourd’hui accessible et très attractif. La composition de la dette de l'État a été rationalisée par la création de deux catégories de valeurs du Trésor normalisées : les OAT et les BTF. Ces titres, dont la coupure nominale est de 1 euro, se distinguent par leur maturité à l'émission. Depuis le 1er janvier 2013 et dans un souci de simplification, les nouveaux titres de référence créés sur le moyen terme (de maturité à l’origine 2 ans et 5 ans) sont désormais émis sous la forme d’OAT, comme pour les titres de long terme (7 ans et plus).

Les obligations assimilables du Trésor (OAT) sont le support de l'endettement à moyen et long terme de l'État. La maturité de ces titres est comprise entre deux et cinquante ans. La plupart des OAT sont à taux fixe et remboursables in fine. Mais le Trésor émet aussi des obligations indexées sur l'inflation (OATi, OAT€i). Les OAT long terme sont émises par adjudication le premier jeudi de chaque mois ; l'État adjuge à cette occasion des OAT de maturité 7 ans ou davantage si les conditions de marché s'y prêtent. L'échéance des OAT et la date de paiement du coupon sont fixés au 25 des mois d’échéance. Les OAT moyen terme et à taux variable (OATi, OAT€i) sont émises par adjudication le troisième jeudi de chaque mois, dans la cadre d'un calendrier annuel publié à l'avance ; l'État émet à cette occasion des OAT de maturité de 2 à 7 ans en fonction des conditions de marché. Le Trésor tient ses adjudications avec une très grande régularité et une large prévisibilité. Ces caractéristiques de la politique d’émission de la France sont très appréciées des investisseurs. En savoir plus

Les bons du Trésor à taux fixe et à intérêts précomptés (BTF) sont l'instrument de gestion de trésorerie de l'État. Ils servent à couvrir les fluctuations infra-annuelles de la trésorerie de l'État, qui découlent pour l'essentiel du décalage entre le rythme d'encaissement des recettes et celui du paiement des dépenses, et de l'échéancier d'amortissement de la dette. La maturité des BTF à l'émission est de moins d'un an. Ils sont émis chaque lundi par voie d'adjudication, dans le cadre d'un calendrier trimestriel publié à l'avance et précisant les échéances des bons qui seront mis en adjudication. Un BTF à 3 mois est émis chaque semaine ; s'y ajoute, selon les cas, une émission de BTF semestriels ou annuels. Certains BTF peuvent être émis hors calendrier pour des durées de 4 à 7 semaines en fonction des besoins de trésorerie. L’exactitude dans les émissions de BTF renforce les avantages de ce marché des actifs à court terme. En savoir plus